"Le diamant n’est pas un investissement à court terme, il n’est pas non plus un moyen de spéculer comme avec l’or ou les actions. C’est un investissement à long terme, un placement, un produit qui dans un petit volume est négociable dans le monde entier et qui peut représenter des sommes importantes. C’est un véritable patrimoine."
Eddy Vleeschdrager

Quand l’économie est si terne, nous n’avons d’autres choix que d’orienter nos investissements et épargnes vers des produits plus rentables et sûrs. Le diamant d’investissement est une excellente valeur refuge, particulièrement en période de crise, caractérisé par le fait que sa valeur ne dépend aucunement des résultats d’une société et a une valeur intrinsèque forte. L’or est, au même titre, une valeur refuge reconnue, mais son cours est directement lié aux crises économiques car il majoritairement spéculatif.

Actif tangible et valeur refuge

Le diamant est une valeur refuge anti-crise, un excellent placement patrimonial, mais aussi valeur refuge de relance. Le diamant est discret et mobile et se vend sur tous les continents en toute discrétion. Il est un des seuls remparts contre les crises et les fluctuations monétaires.
Quand tout va bien, la demande sur le diamant se crée sur sa consommation, c’est à dire grâce a la création de bijoux, quand ça va mal, la demande se crée sur les épargnants qui souhaitent une épargne sure.
Contrairement aux produits spéculatifs, ce n’est pas un actif papier mais bien un actif tangible.

C’est un produit facilement transmissible de génération en génération, ajoutant une dimension familiale à la dimension financière; c’est aussi un investissement plaisir et prestige.

Même en cas de crise, le cours du diamant ne peut pas s’effondrer comme celui d’un actif financier classique.
Les prix du marché sont régulés par les professionnels du milieu qui contrôlent la production et l’offre si la demande vient à baisser et ce, afin de garantir l’investissement.

Le diamant se raréfie

Les réserves mondiales de diamant s’épuisent et devraient avoir atteint leur rendement maximal vers 2030.
Comme toutes les matières qui se raréfient, la valeur du diamant ne peut qu’augmenter au cours des 15 prochaines années.
On constate déjà que la demande mondiale en diamant augmente constamment alors que la production stagne du fait que c’est un produit issu des ressources naturelles finies et dont l’approvisionnement est par conséquent limité.
Les mines exploitées depuis longtemps arrivent en fin de vie et l’exploration de nouveaux filons, plus enfouis, nécessite des investissements de plus en plus lourds, ce qui pèse sur les prix. (source: Bourse.Lefigaro )
En plus d’être rare, chaque diamant est, à partir d’un certain poids, unique.

Une rentabilité excellente

Le rapport BAIN & COMPANY, prévoit que la demande va croître de plus de 6 % par an et l’offre quant à elle ne devrait croître que de 2,8 % par an jusqu’en 2020.
Les experts les plus optimistes prévoient le doublement de la valeur du diamant dans 5 ans en se basant sur:

  • Stabilité puis affaiblissement de la production
  • Augmentation des acheteurs, notamment dans les pays émergeants

La Chine représente aujourd'hui 13 % de la demande mondiale, contre 3 % au début des années 2000. Et la marge de progression reste impressionnante : De Beers estime que, aujourd'hui, 20 % des citadins en Chine possèdent un diamant contre 70 % aux Etats-Unis. Si leur soif de diamants ne faiblit pas, les deux géants asiatiques rattraperont probablement le marché américain d'ici dix à quinze ans. Rio Tinto, autre grand producteur, prédit, lui, une vraie rivalité dès 2020. (source ‘’LES ECHOS”)

Un Actif ‘’dé-bancarisé’’ et liquide

Le diamant est un produit mondialement reconnu, avec un système d’évaluation des pierres entièrement standard et international, il est échangeable contre de l’argent partout dans le monde; il suffit en général de très peu de temps pour revendre un diamant d’investissement sans diminuer sa valeur.

Le diamant d’investissement est un actif peu enclin aux spéculations: les banques, les traders et les spéculateurs ne peuvent pas abuser du marché du diamant comme ils pourraient le faire avec tous les autres marchés.
Le diamant d’investissement est un actif « dé-bancarisé » externe aux manipulations des banques, des états, des annonces de Banque Centrales et d’autorités fiscales.

Discrétion

Coco Chanel disait:
“Si j'ai choisi le diamant, c'est parce qu'il représente, avec sa densité, la valeur la plus grande sous le plus petit volume.“

Le diamant est un produit aisément transportable, et entièrement confidentiel, occupant un très faible volume pour une grande valeur. Le diamant peut rester anonyme lors de l’achat de la vente et ne présente aucune obligation de déclaration.

Fiscalité avantageuse

Le diamant d’investissement bénéficie d’une exonération sur les droits de succession (par un transfert de propriété) et d’une exonération de l’impôt sur la plus-value lors de la revente (jusqu’à 5 000 Euros par diamant, sans limite de nombre de diamants et sans plafond d’investissement). Une fiscalité donc beaucoup plus avantageuse que celle de l’or dont les taxes à la sortie s’élèvent à 10.5%.
De plus, les achats sont exonérés de TVA pour tous les clients domiciliés hors Union Européenne.

Un placement éternel

La nature même du diamant en fait un investissement extraordinaire. En effet, il est inaltérable, ne nécessite ni SAV, ni entretien et ne risque aucun dommage lors d’un transport, ce qui en fait un investissement d’une extrême simplicité. Le diamant est la matière la plus dure au monde et c’est pour cela qu’on le qualifie d’éternel.

Consultez les diamants en ligne

Nos coordonnées

01 84 88 44 40
contact@france-diamants.com
Exclusive Gemstone
12 rue de l'Isly, 75008 Paris
RCS DE PARIS 818 881 542
Capital Social: 25 000 €